AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 contexte doudou/marido

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
WILD HEARTi'm a phoenix in the water and always been a daughter
avatar

Messages : 188
Date d'inscription : 08/07/2012

MessageSujet: contexte doudou/marido   Sam 15 Sep - 20:56


Les pelouses verdoyantes s'alignaient les unes après les autres, identiques à quelques détails près. Des bambins aux joues roses et bombées et aux menottes salies par la terre se coursaient, les un après les autres, difficilement identifiables. Les voitures, toutes pour la plupart des monospace ou de luxueux break familiaux, attendaient sagement devant le garage ou des pères de famille réparaient une moto, ou faisaient un peu de bricolage, symbole de leur virilité. A l'intérieur de ces maisons au couleurs pastelles, devant lesquelles des pelouses soigneusement entretenues accueillaient des ribambelles d'enfants assoiffés de douces bagarres ou des pères de famille se préoccupant du niveau d'huile du deux roues, des mères, décrites comme désespérée par une série télé renommée, préparaient des gâteaux ou papotaient ensemble sous le porche devant un café. Rien ne pouvaient les prédestinées à suivre l'exemple de leurs modèles cathodiques. Pourtant la petite bourgade est contrainte à la pression de quatre familles. Les fratries X,X, X et X, considérées comme les fondatrices de NOMDELAVILLE, sont chacune à la tête de grands groupes industriels et se font la guerre sur le plan professionnel comme territorial ou personnel. Devant déjà faire face à la mégalomanie des familles fondatrices, des évènements étranges viennent rajouter des difficultés à la gestion de la ville et aux conflits intra-familiaux. Disparitions, menaces et rumeurs viennent compliquées un peu plus la situation. D’après une journaliste du Philadephia Post : « La ville, sans n’être qu’un territoire de conflits économiques et sociales, est devenu le théâtre d’une ancienne malédiction à laquelle les habitants semblent croire. » Plus de publicité pour Corn-Flake dans ce joli village mais bien le drame et des masques qui tombent. Mais en quoi tout ça va t-il changer à jamais le quotidien des habitants ? Et vous de quel côté êtes vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beingproject.forumgratuit.fr
Admin
WILD HEARTi'm a phoenix in the water and always been a daughter
avatar

Messages : 188
Date d'inscription : 08/07/2012

MessageSujet: Re: contexte doudou/marido   Sam 15 Sep - 22:02

ALTERNATIVES
Citation :
Les pelouses verdoyantes s'alignaient les unes après les autres, identiques à quelques détails près. Des bambins aux joues roses et bombées et aux menottes salies par la terre se coursaient, les un après les autres, difficilement identifiables. Les voitures, toutes pour la plupart des monospace ou de luxueux break familiaux, attendaient sagement devant le garage ou des pères de famille réparaient une moto, ou faisaient un peu de bricolage, symbole de leur virilité. A l'intérieur de ces maisons au couleurs pastels, devant lesquelles des pelouses soigneusement entretenues accueillaient des ribambelles d'enfants assoiffés de douces bagarres ou des pères de famille se préoccupant du niveau d'huile du deux roues, des mères, décrites comme désespérée par une série télé renommée, préparaient des gâteaux ou papotaient ensemble sous le porche devant un café. Rien ne pouvaient les prédestinées à suivre l'exemple de leurs modèles cathodiques.
Et pourtant, ce vingt deux mai, lorsque Mme Ruffalo tira de sa boîte aux lettres le courrier fraîchement arrivé, son visage se tordit en une grimace d'effroi lorsqu'une des lettres dont l'adresse joliment manuscrite lui sauta aux yeux. Enfin, ce n'est qu'une supposition, car la scène silencieuse n'avait point dérangé le quartier paisible de VILLE, et ce n'est que lorsque les tires raisonnèrent au numéro 534 de Lilac Street, qu'enfin la fiction rattrapa la réalité.
Plus de publicité pour Corn-Flake dans ce joli quartier mais bien le drame et des masques qui tombent. Mais en quoi le génocide de la famille Ruffalo par la mère elle-même va t-il changer à jamais le quotidien des habitants ? Elle-même peut vous l'assurer de là-haut, la vie ne sera plus jamais identique à NOMDUQUARTIER.
+ malédiction du génocide qui se répète par ex.
+ familles qui débarquent en intrigue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beingproject.forumgratuit.fr
Admin
WILD HEARTi'm a phoenix in the water and always been a daughter
avatar

Messages : 188
Date d'inscription : 08/07/2012

MessageSujet: Re: contexte doudou/marido   Dim 16 Sep - 10:26

NOMS
ashes to ashes (mais je crois que ça a déjà été pris)
turn to stone
guns and horses
valley of your hearts
upside down

LIEUX
??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beingproject.forumgratuit.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: contexte doudou/marido   

Revenir en haut Aller en bas
 
contexte doudou/marido
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Renaud - Doudou s'en fout (Joyeux annif Lulu)
» I. Contexte
» Playlist (29)
» Génération Woodstock
» Hound Dog Taylor And The Houserockers (1971)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Votre 1ère catégorie :: projet deux-
Sauter vers: