AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ₰ clear eyes, full heart (howell reinhardt)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
WILD HEARTi'm a phoenix in the water and always been a daughter


Messages : 188
Date d'inscription : 08/07/2012

MessageSujet: ₰ clear eyes, full heart (howell reinhardt)   Dim 10 Mar - 0:09


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]

❝ Howell Reinhardt ❞
RIHANNA+TUMBLR/ FEAT: RYAN GOSLING
Not really sure how to feel about it.
Something in the way you move
Makes me feel like I can't live without you.

AGE ET DATE DE NAISS. : 28 ans, le 23 août. LIEU DE NAISSANCE : New-York City, USA. METIER/ETUDES : Agent artistique (et héritier de la firme Reinhardt). STATUT SOCIAL : Célibataire et divorcée. SITUATION FINANCIERE : $$$$.

~ time to wonder
Héritier et arrière petit fils d'un magnat du pétrole, Howell, appelé aussi Howie, a grandit dans le luxe et dans la tradition. Entouré de nombreux frères et sœurs, le jeune homme a vécu dans l'idée que l'homme doit travailler, réussir par lui-même : l'idée du self-made-man comme avait pu l’être son arrière grand père. Ce qu'à décider de faire Howell, en intégrant l'industrie du cinéma. Bien qu'il a et continue de profiter de la fortune familiale, après moult expériences, il a décidé de devenir agent artistique; ce qui a bien sur déplu a son père qui espérait voir Howell reprendre les rênes de l’entreprise. Mais Mr Reinhardt étant dans une très mauvaise posture en ce moment à cause du scandale de sa double vie qui a explosé dans les journaux et qui entraîné son divorce, il chouchoute ses enfants, bien que Howie refuse de lui adresser un mot. Sa mère quant à elle, est très importante à ses yeux et représente un vrai modèle et un pilier dans sa vie sans dessus-dessous. En effet sa vie personnelle est un ouragan, entre le divorce de ses parents et le sien en cours, il espère retrouver un peu de calme en se plongeant dans le travail avec sa nouvelle recrue : Olivia Sahlins.


Howell est plus connu sous le surnom Howie. C'est bien le seul surnom qu'il tolère. + Non ignorant de son charme, Howie est un séducteur mais connaît les limites. Lorsqu’il était encore marié, il se contentait de flirter avec quelques jolies femmes mais n’allait jamais plus loin. La fidélité fait partie de ses principes. + Il fait beaucoup de sport, ce qui lui permet de manger u peu ce qu’il veut. Il commence toujours sa journée par un footing d’une heure et pratique en salle quelques instruments de musculation. + Howie est allergique à la pénicilline. S’il lui arrivait d’en ingérer même une petite dose, il gonflerait et finirait par suffoquer. + Il a donc été déjà marié à une jeune femme répondant au nom de Millicent. Belle plante, riche et connue, la jeune femme était surtout en privé une vraie diva. + En effet, le jeune homme a quelques marques de sa période de rébellion sur le corps : des tatouages qu’il refuse de se faire retirer, ayant ne signification toute particulière pour lui. + Il est l’heureux propriétaire d’un chien bâtard répondant au nom de Gatsby. + Vivant à New-York depuis toujours, Howie a depuis son divorce emménagé dans un superbe loft dans Tribeca, décoré de souvenirs de voyages et de meubles de designers. Si l’appartement est magnifique, étrangement il y a très peu de marque d’Howie, ou d’objets personnels. Ce n’est pas le seul lieu de résidence dont le jeune homme a fait l’acquisition. En effet pour des raisons professionnelles, Howie a aussi une villa de taille moyenne à Los Angeles. + C’est un vrai amateur de vin et de whisky. Il s‘y connaît d’ailleurs beaucoup ; un goût qui lui vient de son père. + Il préfère le taxi au métro, la moto à la voiture, et la voile au yacht. + C’est un très bon marin qui fait de la voile depuis sa plus tendre enfance. + Il fumait beaucoup, a commencé à réduire sa consommation. Il espère arrêter totalement dans peu de temps. + Les chaussures italiennes sont son dada : il en une très jolie collection dont il n’est pas peu fier. + D’une façon générale, Howie a vraiment du goût que ce soi en décoration d’intérieur ou vestimentaire. Il fait très attention au détail. + Grand perfectionniste, cette qualité peut lui pourrir la vie étant quasiment une obsession. Mais ça en fait aussi une pointure dans son métier. + Réputé pour remettre à flot des carrières qui coulent, il en a sauvé plus d’un/d’une et cela de manière brillante. + Il ne peut pas s’endormir sans avoir lu quelques pages avant. Qu’il soit quatre heure du matin, après avoir trop bu, ce rituel est essentiel pour lui afin de trouver le sommeil. + Il a le sommeil léger. + C’est un addict de Homeland. + A une période de sa vie, Howie a failli s’engager dans l’armée, mais réfractaire à l’ordre comme il était à l’époque, il s’est abstenu. + C’est un gaucher contrarié qui est finalement devenu ambidextre. Ca ne l’empêche pas d’écrire comme un cochon. + Il ne l’avouera jamais mais dans le fond c’est un grand romantique, de ceux qui font livrer une cinquantaine de roses à votre bureau pour la st valentin, où réserve une salle de restaurant pour vous faire sa demande avant de l’avoir préalablement faite à votre père. + Peu de gens le connaissent réellement, ou arrive à cerner le vrai Howie de celui arrogant et professionnel. Ses frères et sœurs peuvent au moins se targuer de ce talent. + C’est un talentueux en chanceux joueur de poker.


Pseudo/Prénom: Honeycomb, Sarah. ☇ Age: 18 planètes. ☇ Région/Pays: Bretagne (rpz 35). ☇ Comment as-tu connu le forum: Bazzart. ☇ Que penses-tu du forum: Magnifique, et drôle. ☇ Une petite dédicace: réponse ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beingproject.forumgratuit.fr
Admin
WILD HEARTi'm a phoenix in the water and always been a daughter


Messages : 188
Date d'inscription : 08/07/2012

MessageSujet: Re: ₰ clear eyes, full heart (howell reinhardt)   Dim 10 Mar - 0:10

~ wolf in geek's clothing


« Tutoie-moi. » Proposa Howie à l’homme qui lui faisait face. Ils se connaissaient plus ou moins, sans pour autant pouvoir affirmer être camarade. « D’accord. Alors je suis venu te voir pour te demander un service… » Reinhardt pu aisément deviner qu’il n’était pas à l’aise avec ce genre de procédé. Il se tordait les mains, semblait nerveux. Pourtant, pour Howie, ce n’était point une première. C’était même monnaie courante dans son monde. « Quel genre de service ? » demanda t-il posément. « Ma sœur. » A peine eut-il dit ce simple mot qu’une vision d’une petite rouquine lui revint en mémoire. Plus jeune que lui d’une demi-douzaine d’années, elle était espiègle et obstinée. Comment s’appelait-elle déjà… Emilia ? Oxanna ? Holly― « Ma sœur Olivia. » ajouta Joe Sahlins, une lueur d’espoir brillante dans ses yeux. Alors c’était elle dont il parlait ? Oui, maintenant que son prénom avait été prononcé, Howie se rappelait de ce qu’il avait pu en entendre dans le métier. C’était donc ça ? Il avait besoin de lui pour la lancer ? Entre la réputation de cette jolie demoiselle et ce regard désespéré, la curiosité d’Howie n’en fut qu’un peu plus exacerbée. « Tu as besoin de moi pour la lancée ? » Joe ne fit qu’hocher la tête, pendu aux lèvres de l’agent. « Marché conclu. Dis lui de se ramener dans les Studios de la Warner à New-York lundi à… Je ne sais pas encore. Je t’enverrais l’heure par mail et l’adresse exacte. » Howie fit signe à la serveuse d’amener l’addition. « Non, laisse-moi payer. Je te dois bien ça ! » Et mentalement, Howie pensa qu’il lui devrait bien plus dans six mois.

❋ ❋ ❋

« Oui, salut Pat’, c’est Howie Reinhardt (…) Alors, comment va ? (…)Wow, c’est une bonne nouvelle. Félicitations ! (…) Hmm… Je t’appelais en fait, car j’aurais besoin de tes services. (…) Oui je sais, encore. Mais celle-ci, ce n’est pas la bonne ! C’est mieux que ça ! Je mise tout sur elle. (…) Hmm… Ok, rendez vous lundi pour une entrevue. (…) Ok, ok, très bien. Encore merci Pat’ ! Je te dois une fière chandelle. » Raccroche.

❋ ❋ ❋

En haut d’un des plus beaux buildings de New-York, Howie Reinhardt, accompagné de Patrick O’Connel, Mallory Fitzgerald, et une armada de pointure de l’industrie du cinéma attendaient et cela depuis un certain temps déjà. Howell était passablement énervé. Joe ne lui avait-il pas reconfirmé que la nouvelle avait enchanté Olivia qui était « plus que motivée » ? Il revérifia une fois de plus son portable, espérant recevoir d’une minute à l’autre une très bonne excuse pour ce retard indécent. Patrick se râcla la gorge. Mauvais signe. « Excuse moi Howell, mais où est ta recrue ? Elle devait être là il y a déjà une demie heure ? » Nouveau coup d’œil sur le portable. Rien. « Je suis sincèrement désolé Patrick, je pensais qu’elle serait là. » Cette peste allait payer. Payer cette traitrise. Cette façon qu’elle avait de l’humilier ainsi. Mais, à sa plus grande surprise, une blonde svelte et gracile fit irruption dans la pièce, lunettes de soleil sur le nez, la démarche chaloupée et déterminée. « Mlle Sahlins. » Se présenta t-elle à Patrick avec le plus de naturel du monde. Un sourire charmant se plaqua sur son visage adorable. Elle semblait maîtrisé la situation ce qui épata Howie. « Bonjour Mlle Sahlins. » répondit le producteur qui semblait plus que troubler. Une fois les présentations faites, elle rejoint la table, où commença le dialogue à propos de contrats, de salaires, de temps de travail. Howie ne dut à peine intervenir tant elle paraissait gérer la chose, bien qu’un côté diva se faisait sentir. Puis on passa à la question de l’agent. Il savait que cette question ne prendrait que peu de temps étant donné qu’il était celui même qui avait mis cette perle en contact avec la Warner. « Donc, le contrat stipule une durée de cnq ans de collaboration avec votre agent Howell Reinhardt. Si celui-ci s’avérait plus court, la moitié des salaires non payés de cette durée devront lui être reversés… » « Quoi ?! » s’étrangla Olivia. « Howell Reinquoi ?! Ah mais non. Non, non, non. Je sais qui je veux en agent et ce n’est certainement pas lui. » A ces mots, Howie serra la mâchoire, une colère soudaine l’envahissant. Elle délirait. Si elle pensait se débarasser de lui alors qu’il l’avait mis sur le coup du siècle, elle faisait erreur. Paniqué et perdu, Patrick jeta un coup d’œil à Howie qui prit la parole d’une voix grave et sans appel. « Pas de chance ma cocotte, mais tu vas devoir te coltiner ma personne que ça te plaise ou non. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beingproject.forumgratuit.fr
 
₰ clear eyes, full heart (howell reinhardt)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Eddie Fontaine
» [Remix] From yesterday remixé par FULL DUPLEX !!
» Heart, Nouvel album
» FULL CHROME RIDER
» FULL DUPLEX

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Votre 1ère catégorie :: présentations-
Sauter vers: