AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ELSIE WILCOX

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
WILD HEARTi'm a phoenix in the water and always been a daughter


Messages : 188
Date d'inscription : 08/07/2012

MessageSujet: ELSIE WILCOX   Lun 1 Juil - 14:35

27 ANS. SANDVALLEY. VALLEY'S FOLK
+ PROPRIÉTAIRE D'UN SALON DE THÉ.

~ bring me all your lovin'
Elsie a tendance à cuisiner beaucoup surtout en période de stresse, de règle, ou de gros chagrin. Vous êtes sures de ne manquer de rien. ✿ Elle pleure devant Casablanca et Un Tramway Nommé Désir à tous les coups. ✿ Elle possède un Ipod vert pomme rempli de musiques très éclectiques même si, un peu caché entre toutes ses playlists, l’une n’est composée que celle des années 80. ✿ Elsie a tendance à se déguiser un peu trop régulièrement d'après ses proches. ✿ On ne peut pas dire qu’elle est maladroite ni gaffeuse, elle ne fait juste pas attention. (Enfin c'est ce qu'elle dit) ✿ Elle est fan du Breakfast Club et de Dirty Dancing et ne s'en cache pas. ✿ Elle a une très grande garde robe composée de robes, jupes et shorts (elle met rarement des pantalons) ainsi que de chaussures diverses. Son look s’inspire assez des années 50’s. ✿ Elle aime chanter, et il n’est pas rare de l’entendre fredonner. Elsie a d'ailleurs une très jolie voix. ✿ Elle possède un ukulélé. ✿ Elle dit bien l'avouer, elle planque des réserves de chocolats et de bonbons sous son lit. ✿ Déteste mettre des étiquettes : elle ne se considère par exemple ni lesbienne, ni hétéro, ni bi. Quand elle tombe amoureuse c’est d’une personne pas d’un sexe. ✿ Sa marque de fabrique : sa frange qu'elle porte depuis ces dix sept ans. Les quelques fois où elle a porté une mèche, sa frange ayant poussé trop vite. ✿ Elle est assez fière de son petit salon de thé au franc succès : c'était un de ces rêves que d'ouvrir une petite boutique comme ça où ses cupcakes colorés, ses pancakes bananes-chocolats, et son carrot cake auraient leur place. ✿ Elsie est franche sans être dure ou méchante. Plus comme une forme de naïveté et de l'intolérance pour l'hypocrisie. ✿ Au départ de Leeny, sur une impulsion, Elsie s'est faite tatouer un oiseau discret sur les côtes. ✿ Elle a une famille assez envahissante constituée de parents divorcés (sa mère étant encore plus exubérante qu'elle), d'une soeur aux allures de perfection et d'un frère dans un trip artistico-étrange qu'elle ne saurait expliquer. ✿ Son cochon d'inde s'appelle Russel et cela fait près d'un an qu'elle l'a, et elle l'aime énormément. Elle tente d’ailleurs en vain de le dresser. ✿ Si elle ne connaît pas l'ordre, en revanche, son dressing est irréprochable. ✿ Elle ne fait pas partie de ces personnes intellectuelles mais elle est cultivée : elle aime d’ailleurs beaucoup lire.✿ Elle adore baragouiné ou placer quelques mots en français de temps en temps; elle trouve ça très exotique et élégant. ✿ Elsie détient son permis voiture mais depuis un petit accrochage, elle refuse de conduire. Elle préfère bien mieux son vieux vélo bleu ciel à ses "engins à moteurs".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beingproject.forumgratuit.fr
Admin
WILD HEARTi'm a phoenix in the water and always been a daughter


Messages : 188
Date d'inscription : 08/07/2012

MessageSujet: Re: ELSIE WILCOX   Lun 1 Juil - 14:35

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]

Whatever happens tomorrow, we had today;
and I'll always remember it.

crédit (slythering) @tumblr/ david nicholls ~ one day.

Elle en avait connu des jolies filles, et des beaux garçons. Mais aucun d'eux n'égalaient ce que dégageait à ce moment présent Leeny. Tout sourire, elle acceptait sans grimacer le petit épisode inquisiteur de sa famille. Ne se départant pas de sa bonne humeur, répondant avec politesse et rapidité, twistant le tout d'un trait d'humour et d'insolence. C'était dans ces moments là qu'Elsie se rendait compte de sa chance, ce quelle avait trop tendance à oublier. Ils allèrent enfin s'installer à table. La lumière baignait la pièce, une odeur de poulet rôti flottait dans l'air : tout était idyllique. Mais si Elsie aimait sa famille, elle redoutait presque le repas. Leeny, jusqu'à présent, paraissait être dans son élément. « Alors, Aubry, quoi de neuf dans ta vie ? » demanda t-elle gentiment. A vrai dire, la réponse lui importait peu, car Elsie savait. Elle savait par avance que sa petite soeur lui agiterait sous son nez sa perfection qui touchait chaque aspect de sa propre vie : professionnelle, privée, familiale. Il semblait même parfois à la brunette que dans la distribution des gênes, tous les meilleurs aient été donnés à Aubry, laissant pour compte Elsie et Miles. Si Elsie était satisfaite de sa vie quatre-vingt dix pour cent du temps, lorsque sa soeur cadette était dans les parages, rien n'allait plus dans son horizon. « Eh bien, je voulais attendre de vous l'annoncer, mais puisque tu insistes Sissy... » La brunette retint on souffle. Non. Pas maintenant. Pas chez elle. Elle ne voulait pas l'entendre. Elle l'avait su dès qu'elle était rentrée par son teint, son sourire, sa silhouette. Un silence presque pesant s'était abattu sur l'assemblée; tous attendaient la déclaration de la jolie blonde. « Je suis enceinte. » Une explosion de joie s'en suivit. Défaite, Elsie se força à sourire, mais la réalité était autre : une douleur injustifiée et une amertume inexplicable s'installèrent en elle, empoisonnant tout son être. Elle avait envie de hurler contre Aubry, de lui sauter dessus et de lui arracher les cheveux comme quand elles étaient enfants. Mais elle se tint bien droit sur sa chaise, se raccrochant à ses couverts, fixant sa petite soeur d'un air avenant. Lorsque son regard croisa celui de sa mère, elle sut qu'elle avait été démasquée. Un éclair de réprobation traversa le visage de l'ex-madame Wilcox, qui finit par reporter toute son attention, son bonheur et son excitation sur sa plus jeune fille.
Elsie garda quasiment le silence tout le long du repas. Elle ne savait que dire. Elle préfèrerait se contenter de sourire poliment, et d'attendre la fin du calvaire. C'était elle la plus vieille, elle qui devait avoir un bébé. Mais Aubry était celle qui était mariée, qui avait déjà une maison avec un beau jardin; il paraissait presque évident qu'elle soit enceinte aujourd'hui. Car qu'est-ce qu'avait Elsie ? Un appartement cosy mais petit, un salon de thé à peine rentable, un prêt qu'elle supportait à peine, et une petite amie plus jeune. Elle n'était pas prête d'être mère, pas prête d'être mariée ni même installée. Ces pensées l'accompagnèrent le long du repas. Puis, la dernière étape de ce déjeuner sans fin arriva. Elsie quitta la table pour récupérer le dessert fait par ses soins. Dans la cuisine, elle laissa échapper un long soupir. Puis une larme. La frustration la gagnait. Elle était en quelque sorte déçue. Par sa propre médiocrité, sa vie, son avenir. La jalousie empoisonnait tout son corps sans qu'elle ne puisse la maîtriser. Reprends toi, se dit-elle alors qu'elle devait y retourner. La brunette essuya ses joues du revers de la main, prit une grande inspiration et le gâteau pastel en main partie pour la salle de séjour. La discussion s'était radoucie et tournait à présent autour du projet de Miles. Lorsque le sujet commença à s’essouffler, Aubry reprit la parole. « Et vous -Mélusine et Elsie- vous avez des projets ? » demanda t-elle, la voix emplie d'une tendresse feinte. Elsie resta sans muette. La panique la gagnait doucement. Elle déglutit difficilement. Que répondre ? Elle commença à bafouiller des syllabes insensée avant que Leeny ne prenne la parole à sa place. « Rien de particulier en ce moment. Peut être un séjour au Mexique, hein chérie ? » Ce fut le coup de grâce pour Elsie, qui se contenta de hocher la tête.




Loves are like empires: when the idea
they are founded on crumbles, they, too, fade away

milan kundera ~ The Unbearable Lightness of Being.
Allongée dans le lit, Elsie avait remonté son t-shirt sur son ventre, laissant sa peau claire à nue. Traçant des cercles autour de son nombril, elle se questionnait sur les sensations que ressentaient Aubry. Qu'est ce cela faisait d'avoir un ventre tout rond ? Et un petit être dedans qui donnait des coups ? Et ces envies irrépressibles de fraises ou de chocolat ? Tout cela la fascinait. Trop concentrée sur son ventre et ce qui pouvait s'y dérouler lorsqu'on y plantait une simple graine, elle n'entendit pas Leeny sortir de la salle de bain. « Qu'est ce que tu fais ? » Elle releva la tête, surprise. « Hmm ? Rien, rien... » A vrai dire, elle mourrait d'envie de suggérer à nouveau l'idée, de convaincre Leeny. Mais dans le fond, elle savait qu'elle se mettrait à paniquer et que cela finirait par l'obséder tout comme Elsie. Hélas dans le mauvais sens. Déjà la fois où Elsie avait émis la possibilité d'un mariage, Leeny avait eu une crise d'angoisse aiguë. Redéplaçant son attention sur son ventre et sur ce doigt qui dessinait des figures abstraites, elle pesait le pour et le contre. Elsie n'avait jamais été une menteuse, ni de celle qui cache leur pensée. Mais elle savait que la situation était tendue. « Qu'est ce qui t'obsède comme ça ? » lui demanda Leeny, une pointe d’inquiétude dans sa voix. Elle s'était assise au bord du lit, une main posée sur celle de la brunette. Comment pouvait-elle lui dire ? Comment formuler l'idée ? Elle déglutit difficilement, évitant le regard de Mélusine. « Eh bien... Tu sais Aubry est enceinte, et tu sais j'ai vingt-sept ans et... » « ET TU VEUX UN BÉBÉ ?! » s'étrangla Leeny, en retirant précipitamment sa main. Elsie ne se laissa pas déstabiliser par la panique -prévisible- de sa petite amie. Elle vit Leeny commencer à trembler tout en se reculant d'un pas incertain. « Len, calme toi. » lui dit-elle doucement en se relevant. « Ce n'est qu'une suggestion Len... Je... » « Je- C'est pas possible Elsie ! Je ne suis pas prête ! Je suis trop jeune ! » Toujours la même excuse. Mais Elsie ne la releva pas. Elle avait sans doute raison, elle était trop jeune... « Laisse tomber Leeny, calme toi. » conclue t-elle en quittant la pièce pour s'enfermer dans la salle de bain.



I would have given him everything.
I would have pulled down planets to make our life work.

jonathan carroll ~.
« Je suis Halley, et tu es ma Terre, Elsie. » La phrase lui tournait dans la tête alors qu'elle confectionnait un énième gâteau. La télévision diffusait en fond sonore Dirty Dancing, coupé de reniflement intempestif. Elsie n'avait pas quitté sa nouvelle habitation depuis trois jours, et venait tout juste de se laver. Son état ne la dérangeait pas, elle aimait presque sa tristesse dévorante. Elsie n'avait pas autant pleuré depuis bien longtemps, et la conjoncture actuelle rendait la chose totalement légitime. Elle n'avait plus de Leeny, plus de bébé probable, plus d'avenir. La seule chose qui lui restait était la pâtisserie, et c'était sans doute la meilleure chose qui lui était arrivée dans al vie. Après avoir mis un gâteau dans la four, elle se découpa une part de son cheesecake chocolat-cookie et le mangea directement avec les doigts. Pleurnichant en jetant des coups d'oeil hasardeux à la télé, elle fut déranger par l'arrivée dans la pièce de son colocataire: Louis. Les doigts sales, les yeux bouffis et rouges, et l'air perdu, elle le fixa, un peu désespérée. « Oh merde Elsie, c'est quoi encore tout ça ?! » demanda t-il en indiquant de la main les nombreuses pâtisseries, le film qui tournait en boucle, et la couette qui trônait sur le canapé. Ré-engloutissant discrètement un peu de gâteau, elle murmura. « C'est ma thérapie... » « Ta thérapie de quoi ?! Tu as le coeur brisé et alors ?! Ca se soigne en se mettant des coups de pieds aux fesses, m*rde. » Comme une enfant qu'on aurait pris en flagrant délit de vol de bonbon, elle lâcha la part de gâteau et se fit toute petite. « Mais... » « Y'a pas de "mais". Tu vas me ranger ce bazar et me faire le plaisir d'aller t'habiller... » Et toujours comme une enfant, Elsie s'exécuta sans demander son reste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beingproject.forumgratuit.fr
 
ELSIE WILCOX
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Votre 1ère catégorie :: présentations-
Sauter vers: