AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 REAVER BURNETT

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
WILD HEARTi'm a phoenix in the water and always been a daughter


Messages : 188
Date d'inscription : 08/07/2012

MessageSujet: REAVER BURNETT   Lun 9 Juil - 9:24

Citation :

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
REAVER CALEB BURNETT
SEBSTANDAILY ~ tumblr.
# Your heart's against my chest
NOM ~ Burnett.
PRÉNOM ~ Reaver, Caleb, Peter.
AGE ET DATE DE NAISSANCE ~ Ving-six ans, le 23 juillet 19..
LIEU DE NAISSANCE ~ écrire ici.
OCCUPATION ~ Officier militaire, pilote de chasse.
STATUT ~ Célibataire.
GROUPE~ A Farewell to Arms.


#Lips pressed to my neck.
Il n'y a qu'en l'air que Reaver se laisse aller, un peu comme un gosse, et est réellement détendu. Il ne se prédestinait pas à ça, plutôt à l'écriture, mais il a vite compris que ça ne ramènerait pas à manger à la maison. Il est donc devenu pilote de chasse. Aux premiers abords, Reaver est quelqu'un d'assez froid, mystérieux, mais détrompez vous. C'est sa manière de se protéger, en réalité, quand on le connaît, on rencontre quelqu'un de solaire, chaleureux et drôle. Il ne sait pas faire à manger. Même des pâtes c'est presque trop lui demander. Il a été fiancé trois ans à une jeune femme : Mila, qu'il aimait de tout son coeur. Une fausse couche aura brisé leur couple. Si personne le sait et que Reaver n'assume pas, il est pourtant bel et bien bisexuel. Il court une heure tous les matins. Il fume beaucoup. C'est un amateur de whisky. Il s'y connait très bien. Il vient d'une famille très aisée. Il est assez méfiant. C'est un coeur brisé. A deux reprises. Par une femme et un homme. Il a longuement hésité entre armée de terre et de mer, étant un super bon navigateur. Il a pourtant préféré le ciel et l'aviation dans lequel il excelle aussi. Son cœur balance entre deux personnes : son ex fiancée et un soldat rencontré à la guerre. Il ne supporte pas les bains/douches bouillantes, mais peut boire des boissons brûlantes. Son livre préféré est Martin Eden de Jack London.


#White blank page.
Je n'ai pas vécu la guerre. Enfin on ne peut pas dire que je l'ai vécu. Un an parti, maintenant de retour, et entre temps dans le ciel. Le plus dur n'a pas été la guerre, c'est les gens. Tous ceux avec qui on se lie, ceux dans la même galère que nous, ceux qu'on arrive même à aimer, et qui disparaissent d'un coup. C'est bien la seule chose de dur qu'il m'ait été donné de vire en un an.

Alors que j'ai fuit ma vie quotidienne, je rentre pour ne rien retrouver. Plus de fiancée, celui que j'aime a disparu et est d'ailleurs sans doute rentré retrouver "ses" femmes. Je n'ai ni futur, ni plans, ni même une situation familiale correcte. Je suis perdu, seul, et j'avoue tenter de l'oublier au mieux. Heureusement pour moi, ma soeur est encore en vie. Je n'aurais pas tout perdu.

Une chose que je regrette, et que je regretterais toujours, ce n'est ni les bombes lâchées, ni les autres décisions barbares prises à la guerre. C'est de pas avoir su la garder.


informations:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beingproject.forumgratuit.fr
Admin
WILD HEARTi'm a phoenix in the water and always been a daughter


Messages : 188
Date d'inscription : 08/07/2012

MessageSujet: Re: REAVER BURNETT   Lun 9 Juil - 9:24

# I've fallen for your eyes.

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
SEBSTAN@TUMBLR
Through chaos as it swirls
It's us against the world
Elle virvoltait, riait à grands éclats, se laissait emporter par la musique. Du coin de l'oeil, Reaver l'observait, comme envoûté par un sortilège. Depuis qu'il l'avait vu sur ce banc, il n'avait d'yeux que pour elle. Il n'avait jamais été un grand romantique, bien qu'il croyait en l'amour, mais quand Mila avait frappé à sa porte, cela avait été une évidence. C'était elle, sinon rien. A côté, filles comme garçons n'avaient aucune saveur. Il quitta un instant du regard Mila, pour sourire à sa soeur. « Tu as l'air tellement heureux. » dit-elle, émue. Il lui sourit. « Le plus heureux des hommes. » répondit-il, sincère. « Je suis tellement contente pour toi. Tu le méritais. » Il pressa doucement sa main en signe de remerciement. « Et maintenant, va la voir. » maugréa t-elle, tentant de retenir son émotion. Il lui colla un baiser sur la joue et parti en direction de sa fiancée. Arrivant derrière elle, il l'entoura de ses bras, la serrant au plus près de lui. Il dansa un instant avec elle, se laissant emporter par la musique, par le contact du corps de Mila contre le sien et son odeur. La joie semblait partout en cette nuit. Leur fiançaille avait été la parfaite occasion pour organiser une petite fête, et Reaver qui réalisait enfin ce qu'il avait fait, n'en appréciait que plus le moment. Soulevant doucement une mèche du cou de Mila, il laissa traîner ses lèvres sur son cou, sa mâchoire, arrêtant se bouche auprès de l'oreille de sa fiancée. « Tu es magnifique. » Il sourit, le visage enfouit dans sa peau. Le monde paraissait infini, tellement vaste, et pourtant, Reaver ne l'avait réduit qu'à elle.


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
SEBSTAN@TUMBLR
Could I be, was I there
It felt so crystal in the air
I still want to drown whenever you leave
Please teach me gently how to breathe.
« Ne me touche pas ! » Hurla t-elle. Cela lui fit l'effet d'une claque. Abasourdi, il reste muré dans son silence. Que voulait-elle, que cherchait-elle ? Reaver n'aurait su le dire. Il tourna les talons, sorti de la pièce en claquant la porte. Il avait besoin de sa calmer, sentant un raz de marée de colère le submerger. S'appuyant contre la table, il se força à respirer lentement. Reaver n'avait jamais été sujet à des accès de violence, pourtant Mila arrivait à le mettre dans cet état. Une fois la rage passée, une autre forme d'émotion l'envahit : plus dévastatrice et pernicieuse, la douleur lui vrilla la tête, et lui tordit l'estomac. Il fit demi tour, retournant la voir. Elle était allongée dans le noir, petite chose sanglotant presque silencieusement. Il s'accroupit près d'elle, et lui demanda. « Tu veux quoi Mila ? » Sa voix était froide, et il s'en voulut d'avoir utilisé un tel ton avec elle. « Je ne te suis plus. Je sais plus ce que tu attends de moi, ou pas. » Il marqua une pause, sentant la douleur prendre le contrôle de son corps. Des larmes affluèrent dans ses yeux et brouillèrent sa vue. Il sentait la fin approcher. Il ne pouvait plus endurer ça. Et pourtant qu'est ce qu'il l'aimait. Ca n'avait jamais cessé. « Alors Mila, dis moi. » Les seules réponses que Mila fournit furent des sanglots redoublant d'intensité. Le coeur de Reaver se brisa un peu plus. « Je n'ai jamais aimé que toi Mila, mais je crois que ce n'est plus possible. » Les mots avaient à peine franchis sa bouche qu'il les regrettait déjà, pourtant son esprit restait persuadé que c'était la meilleure solution. Ne la voyant pas réagir, il prit cela comme une réponse, et se relevant, il souffla « Je t'aime » mais quitta définitivement l'appartement "maritale" pour rejoindre Gin, la seule qui lui rendait la vie.


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
SEBSTAN@TUMBLR
And knew that somehow I could find my way back
Then I heard your heart beating, you were in the darkness too
So I stayed in the darkness with you.
Reaver veut cet homme. Il déteste devoir se l'avouer et pourtant c'est bien vrai. Depuis un certain temps, il hante ses pensées, occupe ses rêves, et est le seul à pouvoir lui arracher un sourire. Pourtant il sait d'avance que s'est voué à l'échec. Parce que jusqu'ici, ses relations homosexuelles se sont résumés à quelques baisers langoureux échangés, que cet homme là est loin d'être attiré par les autres hommes, et que de toutes manières son esprit reste en parti dévoué à Mila. Et pourtant, il reste là, à le fixer, le déshabillant du regard. S'en est douloureux. De toujours se rappeler que sur leur continent natal, Nick est un coureur de jupons, un homme à femme, celui qui part un regard les fait toutes tombées. Et lui dans tout ça ? Reaver n'a aucune chance, zéro, nada, niente. Pourtant ici, parmi les bombardements, les morts, la douleur et l'anarchie, il s'accroche à son visage, cette pensée surréaliste, que peut-être, une infime chance l'attend. « Burnett, tu veux une bière ? » La voix est presque familière, et tiré de ses pensées, il regarde Nick, un peu perdu. « Oui » finit-il par répondre machinalement. Rêve pas trop Burnett, pensa t-il, t'as aucune chance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beingproject.forumgratuit.fr
 
REAVER BURNETT
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Vidéo]Les jackson 5 au the Carol Burnett Show
» [IMPOLI !] selon Yvie Burnett

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Votre 1ère catégorie :: présentations-
Sauter vers: