AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 JASPER LANGHAM

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
WILD HEARTi'm a phoenix in the water and always been a daughter
avatar

Messages : 188
Date d'inscription : 08/07/2012

MessageSujet: JASPER LANGHAM   Lun 10 Aoû - 13:34

c’est pas croyable... le facteur chance dans la vie. c’est époustouflant ! tu entres dans le monde, par le plus complet hasard, quelque part au bord du mississipi. alors que je suis moi le produit de l’union de gabriel et elizabeth langham dans soho, des décennies plus tôt. et par le plus astronomique des enchaînement de circonstances, nos chemins se croisent.

« Je te pensais pas si dévergondée... » dit Jasper à la jolie demoiselle qu'il embrasse langoureusement. La nuit a été courte. Il a enfin obtenu son diplôme de fin d'étude et la fête qui s'en est suivie s'est prolongée jusqu'au petit matin. La rue est vide à cette heure. Jasper tente de marcher tout en tenant le corps d'Hannah, jeune femme de son lycée, considérée comme un rat de bibliothèque qu'il vient de rencontrer. Elle est belle avec ses cheveux bruns un peu en bataille et ces grands yeux brillants. Il ne cesse de l'embrasser, enivré par l'alcool qu'il a pu ingurgité, et par le bonheur d'avoir enfin fini le lycée. Le moment est empreint d'une intimité étrange et nouvelle, alors qu'ils déambulent dans la rue. Ils éclatent de rire, se lâchent la main pour la reprendre deux minutes plus tard. Elle se met à le devancer tout en le regardant. Elle ne regarde pas où elle va. Elle se mord la lèvre, sourit. Il tente de la rejoindre mais elle pique un sprint dans les longues avenues désertes. Il la suit, la rattrape enfin et la prend par la main voulant la guider jusqu'à l'appartement.
Le jour se lève à peine sur New-York. Une douce lueur baigne les rues sans vie. Ils paraissent seuls au monde à cet instant. Ils débouchent sur une rue, s'arrêtent devant une porte. Jasper vole encore un baiser à Hannah, avant de l'entraîner à l'intérieur et de prendre l'ascenseur. Enlacés, ils sortent s'appuient contre le mur voisin et continuent d'échanger leur baiser. Enfin, Jasper se décide à mettre la fin au fond de sa poche, fouiller et.. Rien. Pas de clefs. La surprise est telle qu'il lâche Hannah, remet ses mains dans ses poches et commencent à jurer. Pas de clefs, pas de lit, pas de ... Hannah, un peu alcoolisée pique un fou rire ce qui détend l'atmosphère. « Mais te marre pas, y'a rien de drôle à ça... » dit Jasper, en riant doucement lui même. « Ex-Excuse moi, c'est plus fort que moi » réplique la jeune femme qui rit de plus belle. Jasper rit avec elle de bon coeur.
Finalement, après un certain temps où ils tergiversent, la seule solution s'impose à eux. Ils reprennent donc le métro, repartent chez la demoiselle, rentrent en douce, encore bien beurrés, et s'effondrent sur le lit, ensemble, sans finalement passer à l'acte.


mais la seule chose essentielle, c’est d’être en vie. il nous faut un cœur palpitant... lorsque notre cœur est menacé nous réagissons de deux façons. ou nous fuyons ou nous nous battons.

Il y a des gens qui fuient leur foyer à cause d'amour contrarié, d'autres qui le fuient pensant s'enrichir, d'autre pour vivre la vie qu'ils rêvent, mais qui fuit son foyer sans raison? Qui a tout ce qu'il veut là-bas: une famille aimante, un amour fusionnel avec une belle personne, de l'argent, un futur avenir brillant et tracé? Personne. Sauf Jasper Langham.


Jasper, mon chéri,
Grâce au ciel j'ai retrouvé ta trace, j'espère toutefois que tu n'auras pas à nouveau disparu avant de recevoir cette lettre. Jasper, ton mère et moi nous t'aimons, nous aimerions que tu rentres. Pourquoi es-tu parti? Je ne te reconnais plus. Rentre à la maison Jasper, s'il te plaît. Tu nous manques à tous, moi, ton père qui, même si il est dur est simplement maladroit, et Abbie aussi. Elle nous demande de tes nouvelles sans arrêt. Tu lui as brisé le coeur. Tu as brisé le mien aussi mon chéri. Alors rentre maintenant, ce n'est plus drôle. Ta chambre t'attend à la maison, dans l'état dans laquelle tu l'as laissé.
Ta mère qui t'aime


Le bus s'arrête dans la bourgade sans prétention. Roswell Country. Je sens que je vais m'y plaire, décide Jasper en sortant du car. La ville a été choisi au hasard, à l'instar de son itinéraire tout entier. Une grande inspiration, Jasper ferme les yeux et se laisse envahir par ce sentiment de liberté qui l'a envahi depuis quelques jours déjà. Rien ne le retient, personne ne l'arrêtera ou lui dira que faire. Liberté. Il fait quelques pas, repense à ce matin où il est parti pour ne jamais revenir. Qu'est ce qui me retenait après tout? Peu de chose? Beaucoup? Il chasse cette pensée aussi vite qu'elle a pu arriver. Revenu à la vie, il renaît, démarre une nouvelle vie qu'il espère pleine de réussite. Plus de "fils de", de démonstration de talents au brunch trimestriel entouré de "vieux cons plein aux as" qui cherchent un successeur, pas d'avenir tout tracé. La vraie vie lui ouvre ses portes. A lui les filles de passage, les prochaines expos photos, la vie d'artiste. Pas de contrainte, pas d'attaches. Libre.


jasper éclata de rire. "on se retrouve après, d'accord? - t'as qu'à venir me chercher. - toi aussi. tu viendras me chercher? - c'est mieux si c'est toi qui viens.
- ou toi.
« Hannah, c'est moi, Jasper. » La voix se brise. Le jeune homme reprend une inspiration profonde, tentant de finir sa phrase. « Hannah si tu entends ce message, rappelle moi. J'ai besoin de parler à quelqu'un. » Court silence durant lequel un éclair le traverse. « Non pas à quelqu'un mais à toi. Rappelle moi. » Il raccroche le pauvre combiné de la seule cabine téléphonique de la bourgade. Oui il a trop bu. Oui il est devenu un loque. Oui il a tout perdu. Jasper est devenu alcoolique, doué pour la défonce et la déprime. Partir en bad trip est devenu son quotidien. Tous les soirs la chose se répète: arrivé au bar vers minuit moins le quart pour repartir, alcoolisé jusque dans sa moelle osseuse à la fermeture.
Quelle idée de tout quitter comme ça. Cela fait maintenant deux mois et demi que Roswell l'a accueilli, mais elle parait ne plus vouloir de lui. Où se trouve sa maison, son vrai foyer? Il trébuche, titube, s'éloignant de la cabine en repensant à cette dernière question. Il n'y a pas de réponse. De plus, son esprit embrumé est à peine capable de se souvenir de son propre prénom. Mais qu'est devenu Jasper Langham?
[/b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beingproject.forumgratuit.fr
 
JASPER LANGHAM
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Grosses taches et pointillés (peinture fraîche... ou pas et autres babioles)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Votre 1ère catégorie :: présentations-
Sauter vers: