AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 neal vipond

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
WILD HEARTi'm a phoenix in the water and always been a daughter
avatar

Messages : 188
Date d'inscription : 08/07/2012

MessageSujet: neal vipond   Jeu 31 Déc - 21:44

Le réceptacle lui faisait face alors qu’il hésitait encore à y plonger dedans. Le liquide argenté l’hypnotisait et le répugnait à la fois, tant il savait ô combien la pensine pouvait être dangereuse. Décidant de se fier à son instinct, il finit par agripper les bords y plongeant la tête la première, se laissant submerger par le tournis et l’ivresse de l’expérience.

Il atterrit dans un lieu qu’il ne connaissait que trop bien. La salle était pleine et agitée. Il reconnut sans mal quelques ministres, certains de ses collègues et même sa personne dan un coin de la pièce. A cette époque, il était plus jeune, plus beau en meilleur forme et n’arborait pas encore ces traits tirés et las qui avait une place constante aujourd’hui sur son visage. « Président Odair, réagissez voyons ! » L’homme à la tête ce jour là de Magenmagot lança un regard vers celui qui venait de l’interrompre. L’arrogant parut se tasser sur sa chaise alors que dédaigneux, Mr Odair frappait sèchement son marteau, instaurant ainsi le silence. « Compatriotes, si nous sommes ici réuni aujourd’hui c’est pour une affaire délicate. Celle impliquant Tiberius Wright dans les attentats perpétrés dans le monde magique et dans Londres à l’encontre du peuple magique. » Si l’assistance avait réussi à garder son calme le temps que le président reprenne la parole, il n’en était plus rien. Un ministre moustache se leva et d’une voix forte beugla « C’est inconcevable qu’on pense même un seconde à le juger ! A BAS WRIGHT ! » L’animation se fit encore plus forte après cette intervention jusqu’à ce que le sous-fifre du président décide d’agir et de remettre de l’ordre dans Magenmagot. Une fois calmé et rassis, on appela une première personne à la barre : un sorcier censé juger l’état psychologique du détenu. On entendit à peine son discours tant les gens affichaient leur mécontentement. « Ce bonhomme est peut être fou, mais c’est à Azkaban qu’il doit aller ! » ou encore « Tuez le pour l’amour de Merlin ! » Neal se dit qu’il aurait du être de leur côté ce jour là, et ne pas rester prostré dans son coin à souffler d’exaspération à propos de leur manque de nuance. Les minutes se prolongèrent sur le diagnostique prononcée par le sorcier, puis on appela à la barre différentes personnes, surtout des ministres : Eldricht Tyrell, Romuald Stump, Cornelius Ridgeway… Et enfin le nom de Neal Vipond résonna. Dans un réflexe, Neal fit un pas ou deux pour se rapprocher de la petite estrade du centre avant de voir son souvenir venir à grands pas décidés faire face au Président de la Chambre. Il étudia son propre visage : fermé, dur intransigeant. Il se souvenait du moindre des mots qui seraient prononcés, de chaque question posé, et de l’assistance étrangement attentive. Concentré, Neal Vipond jura de dire toute la vérité au Ministère et se laissa guider par les questions. « Mr Vipond, vous êtes le chef des Aurors et celui qui a arrêté Tiberius Wright. Que pouvez-vous nous dire sur l’enquête ? » « Le suspect n’a été identifié qu’au troisième acte de terrorisme. Protégé par des complices, Mr Wright a longuement échappé aux forces de l’ordre perpétuant ainsi deux autres attentats, jusqu’au moment où il est tombé entre nos mains. » « Racontez nous l’arrestation. » Neal jeta un coup d’œil à l’ancien directeur de Poudlard qui regardait avec intensité l’Auror exposer les faits. « Nous avons découvert qu’un dernier attentat était prévu par l’intermédiaire d’une source anonyme. Les Aurors, par ma propre initiative, se sont vu devoir faire confiance aux dires de cet anonyme. Nous avons donc gardé la piste et mis sous garde rapproché la totalité de l’établissement. Effectivement Tiberius Wright est arrivé, accompagné par ses troupes, pour un coup fatal. Il est tombé ainsi dans nos filets. » « Pouvez vous nous assurer que Tiberius Wright est le coupable ? » « Oui, à deux cents pour cent. » « Merci, ça sera tout. » Le chef des Aurors quitta la plateforme pour rejoindre sa place. Un silence pesant régnait enfin dans la salle. Quelques murmures s’élevèrent à la suite de cela. On débattait, parlait, tentait de trouver la meilleure des solutions. Neal voulut intervenir, hurler qu’il fallait faire exécuter cette homme, le faire disparaitre pour de bon car ce n’était pas fini, il n’avait pas dit son dernier mot. Mais personne ne l’entendait. Une boule au ventre, il vit les jurés délibérés, priant pour que le résultat ne soit pas le même. Mais alors, on appela l’accusé à rejoindre la barre, tenter une dernière fois de se défendre, d’expliquer son geste avant que la sentence ne tombe. Mais le jeune homme aux traits pourtant angéliques, resta muré dans son silence, un horrible rictus plaqué sur son visage céleste. Neal en eut la chair de poule. C’est alors que tout s’accéléra. « Mr Tiberius Barnaby Wright, vous êtes déclaré coupable pour les cinq attentats contre a communauté magique. Sur ce, vous serez envoyé à Azkaban à perpétuité pour payer votre dette à la société. Jugement rendu. » Bim. Le marteau claqua comme le coup fatal porté à une victime et l’agitation repris dans Magenmagot lorsqu’on vint chercher le prisonnier. Neal vit Tiberius sortir de sa léthargie pour éructer, crier, se débattre alors que deux gros bras venaient l’emprisonner. Les ministres choqués caquetaient, laissaient échapper des cris d’horreur ou de petits cris. Jusqu’au moment où la voix hurlante déchira l’air « Vipond, j’ai pas dit mon dernier mot ! Je me vengerais, JE ME VENGERAIS ! »

La scène fâna alors, ramenant sur ces mots Neal. Bouleversé, il se laissa tomber à genoux prêt du réceptacle. Pourquoi n’avait-il pas été capable de prendre ces menaces au sérieux ? A cet instant, la douleur était telle qu’il aurait préféré être mort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beingproject.forumgratuit.fr
Admin
WILD HEARTi'm a phoenix in the water and always been a daughter
avatar

Messages : 188
Date d'inscription : 08/07/2012

MessageSujet: Re: neal vipond   Jeu 31 Déc - 21:45

Auror n'était pas qu'un métier, c'était une vocation. Sa grande passion même. Jusqu'à ce que cela détruise sa vie. ~ Il était renommé et a même été à la tête des Aurors du Royaume Uni. Il était donc très haut placé et connaissait beaucoup de monde important. On l'a, de plus, largement encouragé à rejoindre le ministère ce qu'il a toujours refusé ne se sentant pas prêt pour un métier de bureau. ~ Il a longtemps habité au Kenya et en Afrique du Sud mais l'Angleterre lui manquait trop pour en rester loin. ~ Il a plus jeune soeur de laquelle il s'est occupé pendant un certain temps. Puis il l'a confié à une grande tante, ce qu'il regrette beaucoup, surtout depuis qu'elle tolère de le voir mais lui en ait payer le prix fort. ~ Neal a rencontré l'amour tard. Ou plutôt le grand amour, ce qu'il pense être un avantage. Jillian n'était là que pour l'interviewer au début, cependant ils ne se sont plus jamais quitté depuis, ou presque. ~ Sa fille s'appelait Davanee, et elle avait sept ans quand elle s'est faite tuer par l'un de ses anciens détenus. C'était il y a peu, et cela a complètement détruit sa vie. Il ne s'en remet pas. ~ Neal a perdu ses parents très jeune. A vrai dire il avait 21 ans et s'est retrouvé à devoir gérer la maison et sa soeur alors qu'il était à peine majeur. ~ Il avait arrêté de fumer pour Jillian, mais depuis leur séparation, sa consommation a repris. ~ Il sait bien qu'elle est à Poudlard, et ne peut s'empêcher de la chercher dans l'école sans pour autant aller lui parler. Il ne sait pas ce qu'il va advenir de leur couple. ~ Si il a plus connu ses parents que Sissy, il ne s'en souvient pas. Ce qui l'a largement poussé à avoir sa propre famille. ~ Il adore le Quidditch, c'est un grand fan et à un passé de batteur chez les Gryffondor. De plus, le balais est son moyen de transport préféré et le plus courant dans son ancienne profession. ~ Il a déjà tué quelqu'un, une bavure qui le hante. ~ Si il retrouve l'assassin de sa fille, il s'est juré une chose : lui faire payer le prix fort. ~ Sa relation n'est pas mauvaise avec les élèves. Un peu froide. Mais sa renommée d'Auror et le fait que sa soeur Sissy soit à l'école l'enveloppe d'une aura particulière qui semble attirée les élèves. ~ Il ne parle qu'anglais mais sait prendre différent accent. ~ Il a beaucoup changé depuis son adolescence passant d'un gamin un peu timide bien que très courageux et aventurier à un homme fort et charismatique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beingproject.forumgratuit.fr
Admin
WILD HEARTi'm a phoenix in the water and always been a daughter
avatar

Messages : 188
Date d'inscription : 08/07/2012

MessageSujet: Re: neal vipond   Jeu 31 Déc - 21:45

ge: trente-huit ans. date de naissance: texte ici. lieu de naissance: Londres, Royaume Uni. nationalité: Anglaise. profession: Ancien auror, professeur de défense contre les forces du mal. statut: Marié et séparé. nature du sang: Sang mêlé. baguette magique: 28 centimètre en ébène et en son cœur un ventricule de dragon.


› the universe...

Voici plusieurs questions auxquelles il vous faudra répondre avec sérieux. Cette étape nous permettra d'en savoir un peu plus sur votre personnage. Les questions sont simples et s'il n'y a aucun nombre de lignes demandé, sachez que cette partie n'est pas la moins importante de votre fiche.

+ Pourquoi avoir choisie cette matière/cette profession et pas une autre? : En tant qu’ancien Auror c’est cette matière qui lui est apparue évidente. Il est normal que sa préférence se soit dirigée vers ce poste étant donné ses compétences en matière de lutte contre les forces du mal et son parcours jusqu’ici sans faute. C'est donc ce pour quoi Mr Prtitchard a appelé Neal au sein de Poudlard. + Quel est votre rapport avec les élèves?: Si il y a quelques années l’enseignement aurait sans doute été ce qui pouvait lui arriver de mieux pour son après-carrière d'auror, aujourd'hui, après le drame qu'il a vécu, il a du mal à faire face à ses élèves. Bourru, lunatique, taciturne, Neal tente de donner le meilleur en cours sans pour autant se rapprocher de ses élèves. Pourtant, il aimerait réellement faire parti de ses professeurs chaleureux... + Quel est votre sortilège préféré?: Si avant la mort de sa petite fille, un sort impressionnant et de combat aurait été son préféré, aujourd'hui ce n'est plus du tout le cas et Neal s'avère aimer le sortilège Salveo Maleficia qui lui donne l'impression d'être dans une bulle protectrice, inatteignable par la laideur du monde qui l'entoure. + A quoi ressemble vos patronus et épouvantard?: Son patronus est un ours brun, imposant et puissant, à la puissance sourde et inattendue. Totalement représentatif du professeur et de l'homme qu'il est : c'est à dire protecteur, ronchon, fort et parfois dur. Toutefois son épouvantard est une chose bien courante : un détraqueur. Ce n'est pas tant le personnage qui lui fait peur, mais ce qu'il incarne pour lui : la perte de sa fille ou en général, sa peur dévorante de faillir, sa peur dévorante de se retrouver tétanisé un jour dans une situation urgente. Cet épouvantard représente en somme les pires choses qui pourraient anéantir pour de bon sa vie. + Quelle a été votre première impression en découvrant Poudlard?: Lorsqu'il est arrivé à Poudlard, c'était lorsqu'il était enfant. Et ce souvenir sera gravé à jamais dans sa mémoire. Un lieu magique, époustouflant et surtout inimaginable pour cet enfant né moldu. Il en fut presque tétanisé tant tout ça lui paraissait grandiose. Le souffle coupé par la beauté des lieux, il photographia mentalement tout ce qu'il pouvait voir, s’imprégnant de l'école, persuadé que tout ça n'était qu'un rêve et qu'au petit matin, Poudlard aurait disparue... Mais il ne s'est jamais réveillé, et depuis ce jour, dès qu'il revient à Poudlard, les émotions de son enfance lui reviennent. + Quelles sont les qualités de votre baguette?: Loyale serait le mot qui lui conviendrait le mieux. Si la baguette choisit son propriétaire, il n'a pourtant pas été toujours aisé pour Neal de se l'approprier, mais le temps à fait que ces deux là forment, à présent, une belle équipe. D'une très agréable souplesse, et très rapide, elle a toutefois quelques égratignures à certains endroits. Néanmoins cette baguette reste très puissante, surtout entre les mains de son propriétaire attitré : Neal. + Possédez-vous un animal de compagnie?: A vrai dire, Professeur Vipond vit dans l'illégalité la plus totale car il n'a pas un mais deux animaux de compagnie. Le premier est Roger, un vieux hiboux grincheux qui n'en fait qu'à sa tête. Bien que Neal peste régulièrement après lui, il s'y est attaché. Et depuis peu, Monsieur a fait l'acquisition d'un petit chaton, de gouttière très certainement. Un soi, alors qu'il rentrait du pub, il a trouvé la petite bête abandonnée, et dans un élan d'empathie (et de solitude) il a emporté avec lui. Prénommé Merlin, la petite chose a pris l'habitude de se blottir contre lui ce qui est son seul réconfort en ce moment. + Quelle est votre créature magique préférée?: Si le loup garou fait partie de ses grandes fascinations, il ne saurait toutefois si ces créatures sont ses préférées. Il vous toutefois une grande passion pour toutes les créatures reptiliennes ou de la famille du dragon. Une pointe de préférence va au Vert Gallois, un dragon plutôt paisible à moins d'être provoqué. + Plutôt à l'aise sur un balai ou les pieds sur terre?: Tout comme sa petite soeur Sissy, Neal est plus qu'à l'aise sur un balais. Ancien batteur chez les Gryffondor, il a aidé son équipe à de nombreuses reprises à gagner les tournois. De plus, avec son ancien métier, il était impératif pour Neal d'utiliser le balais. Heureusement pour lui, celui ci était son moyen de transport préféré. Il a d'ailleurs deux ou trois anecdotes croustillantes sur ses péripéties à dos de balais. + Dans quelle maison étiez-vous lors de vos années scolaires?: Si il eut l'impression lors de la cérémonie du choixpeau que ce dernier hésitait sur la maison adéquat, il n'en était pourtant rien. Son courage, sa pugnacité, son obstination, et sa soif d'aventure l'ont envoyé directement chez les Gryffondor. Et Neal n'est pas peu fier de l'avoir été.


› behind the screen

pseudo: à vous d'trouver. âge: dix huit ans et toutes mes dents. avatar: daniel craig. commentaires: toujours magnifique heart présence:: texte ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beingproject.forumgratuit.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: neal vipond   

Revenir en haut Aller en bas
 
neal vipond
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Neal Asher
» neal casal
» NEAL MORSE - Sola Scriptura
» Alexander O'Neal - Live London at the Hammersmith Apollo
» Neal Black + Fred CHapelier à l'Espace Blues PAris 19

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Votre 1ère catégorie :: présentations-
Sauter vers: